Yoga- La saison Vata

Yoga- La saison Vata

By : -

Yoga- La saison Vata

Reprise des cours de yoga vinyasa au studio mercredi 19 septembre de 10h à 11h

 

« Laisser partir l’ancien et chérir l’essentiel »

-Ne pas avoir peur de lâcher prise comme la feuille tombe de son arbre-

 

La rentrée est passée et les cours de yoga reprennent à l’approche de l’automne, c’est le moment de commencer à booster les défenses immunitaires et de conserver les acquis énergétiques de l’été!

Dans la tradition ayurvédique l’automne est caractérisée par la prédominance du Dosha VATA: il est mouvement,  dynamisme, vibrations et rythme. Il s’exprime dans le système nerveux et les processus d’élimination, on lui attribue les qualités suivantes: sécheresse, froid, rugosité, mobilité, changement, légèreté. 

Dans cette période de transition il est important de ne pas se laisser envahir par l’abondance de l’énergie Vata qui peut nous submerger et faire émerger chagrin, tristesse et mélancolie.

A un niveau physique cette période est propice à la sècheresse cutanée, la constipation, les insomnies, l’angoisse, les sciatiques, les maux de gorge. On peut avoir des difficultés de concentration, se disperser facilement, être hyperactif en pensées et en actions. Le corps et l’esprit peuvent devenir dense, les énergies stagnent et prana ne peut pas circuler librement. 

Le yoga peut nous aider à s’accorder pleinement à la saison automnale et maintenir l’équilibre énergétique, physique et mental; les asanas ( postures) utilisent le corps comme point d’entrée pour un travail mental, émotionnel et énergétique.

Je vous donne rendez vous mercredi 19 septembre à 10h pour:

  • des exercices de respiration pour nettoyer l’énergie stagnante des poumons
  •  découvrir différentes postures d’ancrage pour la concentration et la stabilité
  • découvrir des postures qui vont stimuler les méridiens des poumons et du gros intestins:

Les poumons servent à la respiration, à l’oxygénation du sang et des organes. Pour inspirer correctement il faut faire de la place au nouvel air et pour être inspiré il faut chasser les énergie négatives. Les poumons équilibrent les capacités à donner et recevoir, à garder et laisser partir.

Gros intestins: c’est quand le corps est débarrassé des déchets qu’il peut recevoir pleinement l’énergie nouvelle apportée par les poumons. Les intestins évacuent les déchets et gardent les nutriments essentiels.

On commencera l’année en douceur avec un flow lent: c’est le moment de ralentir en même temps que l’énergie yang décroît vers la fin de son cycle. C’est le moment de contempler, d’expérimenter la gratitude et le lâcher prise.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *